Honduras: le président sortant Hernandez réélu

honduras, hernandez, élections
Image caption Le président sortant Juan Orlando Hernandez, 49 ans, a obtenu 42,95% des voix devant Nasralla (41,24%), âgé de 64 ans, selon les chiffres présentés dimanche par l'autorité électorale.

Le chef de l'Etat de droite sortant Juan Orlando Hernandez a été déclaré officiellement dimanche vainqueur de l'élection présidentielle controversée du 26 novembre au Honduras, a annoncé l'autorité électorale à l'issue d'un recomptage des votes.

C'est la fin d'un long feuilleton électoral.

"Le président réélu pour la période de 2018 à 2022 est le citoyen Juan Orlando Hernandez Alvarado", a déclaré le président du Tribunal suprême électoral (TSE) David Matamoros.

Une victoire au goût amer. Six personnes, dont la sœur et proche conseillère du président sorBtant, sont mortes samedi au Honduras dans la chute d'un hélicoptère de l'armée de l'air. À 51 ans, Hilda Hernández avait été ministre en stratégie et communication du gouvernement.

Juan Orlando Hernandez a vaincu son adversaire de centre-gauche, la vedette de télévision, candidat de gauche, Salvador Nasralla, avec un écart de 1,53 point de pourcentage, selon le décompte officiel.

Depuis près d'un mois, les partisans de Salvador Nasralla manifestent pour dénoncer une "fraude". L'ancien président Manuel Zelaya, qui le soutenait a rapidement réagi sur Twitter pour affirmer que Juan Orlando Hernandez "n'est pas notre président". Il a appelé à des manifestations.