Iran: 9 morts dans les manifestations nocturnes

Des manifestants cassent tout sur leur passage.
Image caption Des manifestants cassent tout sur leur passage.

Les autorités affirment que six manifestants ont été tués alors qu'ils tentaient de prendre d'assaut un poste de police à Qahdarijan dans la province d'Ispahan, pour y voler des armes.

L'un des morts est jeune membre des gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime.

Un policier a également été abattu dans la ville de Najafabad et un autre a été blessé par des tirs de fusil de chasse à Kahriz Sang.

Les manifestations, qui ont débuté jeudi, constituent le plus grand défi pour le leadership religieux du pays depuis 2009.

Un enfant de 11 ans a été tué et son père blessé par des tirs de manifestants à Khomeinyshahr alors qu'ils passaient près d'un rassemblement.

Lire aussi:

Une centaine de personnes ont été arrêtées lundi soir dans la province d'Ispahan, selon la télévision nationale.

Le président Hassan Rouhani a déclaré que les manifestations étaient une "opportunité, pas une menace", mais il a promis de réprimer les "contrevenants".

Les Etats-Unis ont salué la "résistance audacieuse" des manifestants.

Au total, 21 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations contre les difficultés économiques et le pouvoir.

Le soulèvement a débuté jeudi à Machhad, la deuxième ville du pays située dans le nord-est.

Sur le même sujet