Le pétrolier Sanchi "risque d'exploser"

Getty Copyright de l’image Getty Images

L'inquiétude va grandissante quant au risque d'explosion du pétrolier iranien en flammes au large de la Chine, faisant craindre une catastrophe écologique.

Les autorités chinoises ont déclaré aux médias d'Etat que le Sanchi risquait d'exploser et de sombrer deux jours après être entré en collision avec un cargo.

Selon le ministère des Transports, l'accès au camion-citerne est rendu impossible par des nuages toxiques.

Pour l'heure, seul le corps d'un membre de l'équipage, parmi les 30 Iraniens et deux Bangladais à bord, a été retrouvé.

A lire aussi :

Algérie : Sonatrach envisage d'explorer le pétrole irakien

Libye : un groupe armé ferme un site pétrolier

Où, comment et quand l'accident s'est-il produit ?

  • Le Sanchi, sous pavillon panaméen, transportait sa cargaison de pétrole d'Iran vers la Corée du Sud quand il est entré en collision avec le cargo CF Crystal, immatriculé à Hong Kong, transportant du grain en provenance des États-Unis, en mer de Chine orientale. L'incident s'est produit à environ 260 km au large des côtes de Shanghai.
  • La collision, dans l'embouchure du delta du Yangtze, a eu lieu samedi soir.

La cause exacte de la collision n'est pas encore connue.

Pourquoi l'huile de Sanchi est-elle si dangereuse?

  • Le pétrolier, exploité par le premier opérateur iranien de transport de pétrole, dispose à bord de 136 000 tonnes de condensats, une version ultra-légère du pétrole brut.
  • C'est environ un million de barils, ce qui représente environ 60 millions de dollars.
  • Sanchi transportent également une certaine quantité de carburant lourd et toxique

Sur le même sujet