'Harcelée sur WhatsApp", une Indienne se suicide

Les femmes en Inde protestent de plus en plus contre contre le harcèlement des femmes Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les femmes en Inde, comme dans le monde entier, protestent de plus en plus contre contre le harcèlement

Selon la police, une hindoue s'est suicidée après avoir été harcelée à cause de sa relation avec un musulman dans l'Etat du Karnataka, dans le sud de l'Inde.

Elle s'était confiée à un ami sur WhatsApp, admettant qu'elle aimait les musulmans.

La police a déclaré que des captures d'écran de cet échange ont été partagées sur les réseaux sociaux.

D'après la police, cinq personnes de groupes extrémistes hindous se sont rendues chez elle samedi pour avertir ses parents.

A lire aussi :

Un mariage hindou-musulman bloqué en Inde

Inde: marche contre les abus sexuels sur mineur

L'adolescente de 20 ans s'est suicidée le même jour.

Harcelement

Mr K. Annamalai, un haut responsable de la police du district de Chikkamagaluru, a déclaré à la BBC que cette dernière avait laissé une lettre pour expliquer son geste.

"Elle a mentionné qu'il y avait une photo d'elle avec un homme d'une autre communauté religieuse, que les gens ont commencé à en parler et à dénigrer son caractère", a-t-il dit.

Il a ajouté qu'elle s'était suicidée après que cinq personnes soient allées chez elle pour "se plaindre auprès de sa mère qu'elle était amoureuse d'un musulman".

La police a arrêté une personne et en cherche toujours d'autres.