Vive tension entre la Russie et le Royaume-Uni

Le président russe Vladimir Poutine Copyright de l’image Reuters
Image caption Le président russe Vladimir Poutine

Les autorités russes ont promis jeudi de riposter à l'expulsion par le Royaume-Uni de 23 de leurs diplomates.

Les diplomates russes ont été expulsés dans le cadre d'une série de sanctions jugée "absolument absurdes" à Moscou, après l'empoisonnement d'un ex-agent russe réfugié en Angleterre.

"Les mesures de riposte sont en stade d'élaboration et seront prises prochainement", a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

Elle accuse le Royaume-Uni de proférer des "accusations absolument absurdes contre la Russie et tout son peuple".

LIRE AUSSI :

May exige des explications à la Russie

Mondial 2018 : la famille royale boycotte

Depuis l'hospitalisation, le 4 mars dernier, de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, le ton ne cesse de monter entre Moscou et Londres.

Après plusieurs jours d'accusations réciproques, le Premier ministre britannique, Theresa May, est passé aux actes mercredi en expulsant 23 diplomates russes et gelant des contacts bilatéraux avec la Russie.

Mme May a déclaré la Russie "coupable" de l'empoisonnement survenu le 4 mars à Salisbury en Angleterre.

La Russie disposait jusqu'ici de 59 diplomates accrédités au Royaume-Uni.

Sur le même sujet