Belgique : disparition de fonds libyens

Plus de 11 milliards d'euros appartenant à la Libye ont disparu de la banque "Euroclear" (illustration). Copyright de l’image Getty Images
Image caption Plus de 11 milliards d'euros appartenant à la Libye ont disparu de la banque "Euroclear" (illustration).

Plus de 11 milliards d'euros appartenant à la Libye ont disparu de la banque "Euroclear" où ils étaient placés.

Ces fonds avaient été gelés sur ordre des Nations Unies en 2011, après la chute du président Muammar Kadhafi.

Cette disparition a été révélée jeudi par le quotidien belge "Le Vif Express".

Selon la source, plus de 16 milliards d'euros ont été déposés le 29 novembre 2013 dans quatre comptes ouverts chez "Euroclear Bank" par l'"Arab Banking Corporation" à Bahreïn et "HSBC Securities Services" à Luxembourg.

Les transactions ont été effectuées pour le compte de la "Libyan Investment Authority" (LIA) ou sa filiale, la "Libyan Foreign Investment Company" (LAFICO).

La disparition de ces fonds a été découverte par les autorités judiciaires belges à l'automne 2017 lorsque le juge d'instruction Michel Claise a voulu saisir les 16 milliards d'euros dans le cadre d'un dossier de blanchiment.

Lire aussi :

Il ne restait qu'un peu moins de 5 milliards d'euros dans les quatre comptes alors que le "dégel" de ces fonds n'a jamais été ordonné par la Belgique, a indiqué le SPF Finances à l'hebdomadaire.

Le parquet de Bruxelles a expliqué que l'argent n'a pas été versé à l'Organe central de saisie et de confiscation (OCSC) après le refus de la banque Euroclear qui a introduit un recours contre l'ordonnance de saisie.

La question a été soulevée à plusieurs reprises au parlement par les députés qui n'ont pas pu obtenir une réponse satisfaisante.

L'opposition belge estime que les explications du gouvernement n'ont pas permis de clarifier la situation jugée opaque.