Affrontements meurtriers entre Palestiniens et soldats israéliens

Dans le cadre de ce mouvement de protestation, appelé ''la grande marche du retour'', qui doit durer six semaines, les manifestants exigent le ''droit au retour'' des réfugiés palestiniens. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Dans le cadre de ce mouvement de protestation, appelé ''la grande marche du retour'', qui doit durer six semaines, les manifestants exigent le ''droit au retour'' des réfugiés palestiniens.

À la frontière entre la bande de Gaza et Israël, au moins huit Palestiniens sont morts.

Le face-à-face tendu entre des milliers de manifestants palestiniens et l'armée israélienne a dégénéré en affrontements meurtriers.

Selon un bilan provisoire du ministère de la Santé dans la bande de Gaza, au moins huit personnes ont été tuées et 350 blessées, dont beaucoup par des tirs israéliens.

L'armée israélienne a dénoncé des "émeutes" et a déclaré qu'elle avait "tiré sur les principaux instigateurs".

Des milliers de Palestiniens se sont dirigés vers plusieurs points de rassemblement le long de la barrière qui clôt la frontière de Gaza avec Israël.

Dans le cadre de ce mouvement de protestation, appelé ''la grande marche du retour'', qui doit durer six semaines, les manifestants exigent le ''droit au retour'' des réfugiés palestiniens.

Lire plus