Trump "moralement inapte" à diriger les USA

USA Copyright de l’image Pool
Image caption Donald Trump le président américain et James Comey l'ancien directeur du FBI

La réplique au tweet de Donald Trump du 13 avril traitant James Comey de "menteur" ne s'est pas fait attendre.

L'ancien directeur du FBI, sur les antennes de la chaîne de télévision ABC, a ouvertement traité le président américain de "moralement inapte" à diriger les Etats-Unis.

"Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence", a indiqué M. Comey.

"Je ne crois pas qu'il soit médicalement inapte. Je crois qu'il est moralement inapte à être président".

Trump: "Comey est un menteur"

Tout au long de son entretien sur ABC, l'ancien directeur du FBI a dressé un portrait très peu reluisant de l'actuel locataire du bureau ovale.

M. Comey qualifie le président Trump de menteur qui "salit tous ceux qui sont autour de lui".

Le président des Etats Unis a réussi par ses sorties souvent imprévisibles à désacraliser la fonction de Chef d'Etat poussant ses détracteurs à exiger sa destitution.

Pour le respect des valeurs

Si M. Comey ne souhaite pas une destitution du président Trump qui le "priverait de la voix du peuple américain", il estime que ce dernier "doit incarner le respect et adhérer aux valeurs qui ont fondé les Etats-Unis".

La plus importante de ces valeurs est la vérité et Donald Trump est loin de cultiver cette valeur, selon l'ancien directeur du FBI.

Cette interview de James Comey diffusée par ABC intervient avant la publication ce mardi des mémoires de l'ancien directeur du FBI.

C'est un ouvrage de 300 pages intitulé "A Higher Loyalty: Truth, Lies, and Leadership" ("Mensonges et vérités" pour la version française).

Dans les bonnes feuilles de l'ouvrage largement relayées par plusieurs médias, James Comey présente Donald Trump comme un boss mafieux, un être malhonnête et un égocentrique.

James Comey a été limogé le 9 Mai 2017 par Donald Trump en mettant en cause la manière dont le FBI avait mené l'enquête sur l'usage illégal par Hillary Clinton d'un serveur privé pour ses emails lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.

Etats Unis : le patron du FBI limogé par Trump

Comey "croyait à l'élection" de Hillary Clinton

M. Comey était également en charge de l'enquête sur les liens présumés entre l'élection du président Trump et la Russie.

Comey épingle Trump et la Russie

Sur le même sujet