Japon : 6 600 policiers aux trousses d'un voleur

Au Japon 6 600 policiers se sont lancés aux trousses d'un voleur qu'ils ne sont toujours pas parvenus à retrouver Copyright de l’image Getty Images
Image caption La police japonaise en peine intervention

L'affaire fait la Une de nombreux médias au Japon, les chaînes de télévision relatant chaque minute de cette traque commencée le 8 avril dernier, lorsque Tat Suma Hirao, 27 ans, a faussé compagnie aux gardiens de l'établissement pénitentiaire de Matsuyama, dans le sud-ouest du Japon.

Une semaine après et malgré une importante mobilisation de policiers, cette cavale embarrasse le gouvernement japonais qui a été contraint de présenter ses excuses à la population.

Les recherches se concentrent désormais sur l'île de Mukai shima, où une voiture volée a été retrouvée.

Quatre-vingt-seize gardiens de prison sont mobilisés pour protéger les écoles de cette île d'une superficie de 22 km2 et qui compte 22.000 habitants.

Depuis les recherches ont ralenties car l'île compte environ un millier de maisons vides, à l'intérieur desquelles la police ne peut pas pénétrer sans l'accord des propriétaires, selon des médias locaux.

Lire plus