Laeila Adjovi Grand Prix du Dak'Art

La photographe franco-béninoise Laeila Adjovi remporte le Grand Prix du Dak'Art Copyright de l’image Laeila Adjovi
Image caption Laeila Adjovi la photographe franco-béninoise.

Le Grand Prix Léopold-Sédar-Senghor de la 13ème édition de la Biennale de l'art africain contemporain de Dakar a été a décerné à Laeila Adjovi à Dakar.

La journaliste et photographe d'origine béninoise a reçu cette distinction, en plus d'un trophée, des mains du Président sénégalais Macky Sall, qui a présidé la cérémonie officielle marquant l'ouverture du Dak'Art 2018, au Grand Théâtre de Dakar.

Les photographies pour lesquelles Adjovi a été récompensée sont intitulées "Malaïka Dotou Sankofa".

"Malaïka " signifie l'ange en swahili et "Dotou" rester droit en fon, une langue du Bénin.

"Sankofa" est le symbole akan (Ghana) de l'oiseau messager, qui vole la tête tournée vers l'arrière, une manière d'inciter à "apprendre du passé", selon l'explication de la lauréate.

Laeila Adjovi est une reporter-photojournaliste et artiste plasticienne vivant à Dakar depuis 2010.

Elle est titulaire de diplômes de sciences politiques et de journalisme.

La lauréate du Dak'Art 2018 dit avoir commencé à travailler dans la photographie documentaire à l'occasion d'un stage effectué à New Delhi en Inde.

La photographe, par ailleurs journaliste en service à la BBC, a tenu à rappeler que son œuvre était le fruit d'un travail collaboratif avec le photographe Loïc Hoquet, à qui elle dédie le prix.

Les clichés de Laeila Adjovi peuvent être vus à l'exposition internationale "IN" de la Biennale, qu'abrite l'ancien palais de justice de Dakar, au cap Manuel.

Ses photographies sont également présentées à Saint-Louis au Sénégal, où Laeila Adjovi participe à une exposition collective.

La 13ème édition de la Biennale de l'art africain contemporain de Dakar se déroule du 3 mai au 2 juin 2018.

Lire plus