Kim Jong-Un menace d'annuler le sommet avec Trump

Les deux hommes ont eu des relations tumultueuses par le passé Copyright de l’image AFP
Image caption Les deux hommes ont eu des relations tumultueuses par le passé

La Corée du Nord menace d'annuler le sommet entre Kim Jong-Un et le président Trump si Washington cherche à l'acculer pour renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

Selon lui, Pyongyang "reconsidérerait" sa participation au sommet entre son dirigeant et le président américain prévu le 12 juin à Singapour.

La Corée du Nord a annulé une rencontre de haut niveau avec Séoul pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington, qualifiés de "provocation".

L'arsenal atomique nord-coréen devrait figurer en bonne place des discussions.

Washington exige "la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible" de la Corée du Nord.

SUR LE MÊME SUJET

Trump dit avoir un bouton nucléaire "plus gros" que celui de Kim-Jong-Un

Washington menace de "détruire la Corée du Nord"

Trump condamne le nouveau test nucléaire en Corée du Nord

RDC: la Corée déconseille la "machine à voter"

Décrispation

Image caption Les dirigeants des deux Corées

Ces dernières semaines, outre un sommet rarissime avec le président sud-coréen Moon Jae-in dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, Kim Jong Un a rencontré deux fois le président chinois Xi Jinping et annoncé qu'il détruirait la semaine prochaine son site d'essais nucléaires.

Pyongyang a passé des années à constituer son arsenal nucléaire, menant l'année dernière son sixième essai atomique, le plus puissant à ce jour, et tirant des missiles capables d'atteindre le territoire continental des Etats-Unis.

Image caption Les forces armées des deux pays

Ses ambitions militaires lui ont valu de multiples salves de sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU tandis que MM. Trump et Kim échangeaient insultes personnelles et menaces belliqueuses.

Mais les jeux Olympiques d'hiver organisés en Corée du Sud ont été le catalyseur d'un rapprochement spectaculaire, M. Moon utilisant l'événement pour orchestrer des pourparlers entre Washington et Pyongyang.

SUR LE MÊME SUJET

Cyber attaque: la Corée du Nord indexée

Trump: "Kim Jong-Un est un fou"

Trump accepte de rencontrer Kim Jong Un

Kim Jong-Un menace les "gangsters américains"

Pourquoi Kim Jong-un est allé en Chine