Loi sur l'Holocauste : le gouvernement polonais recule

Commémoration en Pologne, en avril dernier, du 75ème anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Commémoration en Pologne, en avril dernier, du 75ème anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie.

Les peines de prison prévues pour toute incrimination de l'État polonais dans les crimes de guerre Nazis ont été supprimées.

La loi très controversée pénalisant quiconque qui accusait la Pologne de complicité avec les Nazis, avait provoqué un tollé en Europe, en Israël et aux États-Unis.

Toute personne reconnue coupable pouvait écoper jusqu'à trois ans de prison.

Cependant, le premier ministre conservateur a décidé de faire marche arrière et de modifier la loi, cinq mois après.

Lire aussi:

Un amendement à la loi sur l'Holocauste a été rapidement soutenu par la chambre basse du parlement et va être désormais examiné au Sénat.

La loi avait pour but de ''défendre la réputation de la Pologne''.

Dorénavant, l'infraction sera civile et non plus pénale, selon le chef du cabinet du Premier ministre, Michal Dworczyk.

Regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device
Israel : la déportation ou la prison

Sur le même sujet

Lire plus