Des bombardements israéliens sur Gaza

Israël déclare avoir visé "des cibles terroristes" dans la bande de Gaza. Copyright de l’image AFP
Image caption Israël déclare avoir visé "des cibles terroristes" dans la bande de Gaza.

Israël a mené des frappes aériennes dans la bande de Gaza, à la suite d'affrontements entre ses soldats et des combattants du mouvement islamiste palestinien Hamas.

Les raids de l'armée israélienne ont donné lieu à une riposte palestinienne vers Israël.

Deux Palestiniens ont été tués et plus de 200 blessés par les forces israéliennes, lors des heurts antérieurs aux frappes aériennes survenues ce samedi. Un soldat israélien a été également blessé.

Israël affirme dans un communiqué que les bombardements ont été dirigés contre "des cibles terroristes" dans la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.

Selon des témoins cités par l'Agence France-Presse, les frappes n'ont pas fait de blessé, mais elles ont endommagé des infrastructures du Hamas.

Depuis le 30 mars, Gaza est le théâtre de manifestations contre le blocus israélien et pour le droit au retour des Palestiniens sur les terres dont ils ont été chassés à la création d'Israël, en 1948.

Au moins 141 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis le début des manifestations il y a près de quatre mois.

Sur le même sujet