Oméga 3 : l'avis des experts

Mackerel Copyright de l’image Getty Images

Un rapport remet en question les effets des suppléments d'acide gras oméga-3 sur les maladies cardiaques.

Si la consommation de suppléments d'huile de poisson oméga-3 est souvent présentée comme un moyen simple de protéger son cœur, les experts, de leur côté, émettent des doutes.

Des chercheurs de Cochrane, une organisation non-gouvernementale de santé, ont examiné des essais menés chez plus de 100 000 personnes et ont trouvé peu de preuves liées à la prévention des maladies cardiaques.

Selon eux, il y a 1 chance sur 1 000 d'obtenir un bénéfice significatif suite à la prise d'oméga-3.

LISEZ AUSSI :

Un poisson pour une santé de fer

Un reportage sur le poisson "Konkoe"

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les oméga-3 sont des huiles de poisson connues pour leurs bienfaits présumés sur la santé cardiaque, la santé du cerveau

En revanche, manger du poisson gras est toujours recommandé dans le cadre d'une alimentation saine.

Le corps de médecin au Royaume Uni recommande deux portions de poisson par semaine, dont l'un devrait être des poissons gras, tels que le saumon, le thon frais ou le maquereau, pour obtenir suffisamment de "bons" gras.

Le saviez-vous ?

Oméga-3 est une famille de graisses qui comprend :

  • ALA (acide alpha-linolénique) - que le corps ne peut pas fabriquer lui-même mais qui se trouve dans les huiles végétales, les noix et les graines
  • EPA (acide eicosapentaénoïque) et DHA (acide docosahexaénoïque) - que l'organisme peut fabriquer à partir de l'ALA, mais qui sont également présents dans les huiles de poisson et de poisson huileuses, y compris l'huile de foie de morue

Sur le même sujet