100 femmes : la servante qui dormait "dehors avec le chien"

SERVANTE DEHORS Copyright de l’image STEVEN SIM

Une employée de maison en Malaisie est décédée après avoir subi des abus de son employeur.

Ce dernier est accusé notamment de l'avoir fait "dormir dehors avec le chien", a déclaré un homme politique.

La femme de chambre, connue seulement sous le nom d'Adelina, venait d'Indonésie et travaillait pour une famille à Penang.

Ses employeurs sont également accusés de ne pas avoir donné à Adelina de quoi se nourrir et soigner ses blessures.

Copyright de l’image MIGRANT CARE
Image caption Adelina avait des plaies qui n'avaient pas été traitées et qui avaient été infectées, entraînant une défaillance de son corps

Adelina a été sauvée le 10 février après qu'une voisine ait signalé sa situation au politicien Steven Sim.

Elle a été admise à l'hôpital dimanche, où elle est décédée peu après.

A lire aussi : Quand les guérisons tournent mal

Une femme de 36 ans et son frère font actuellement l'objet d'une enquête pour suspicion de meurtre, a déclaré la police à l'agence de presse malaisienne Bernama.

Leur mère âgée de 60 ans a également été placée en garde à vue.

Selon Lalu Muhammad Iqbal, directeur du département de la protection des citoyens indonésiens et des entités juridiques au ministère des Affaires étrangères, il n'y a pas de conclusions définitives quant à la cause de la mort d'Adelina, mais d'éventuelles morsures d'animaux non traitées et de malnutrition figurent parmi les causes possibles.

Le saviez-vous ?

  • La Malaisie est l'un des plus gros importateurs de main-d'œuvre en Asie, où les travailleurs migrants fournissent une main-d'œuvre bon marché.
  • Selon M. Iqbal, environ 2,5 millions d'Indonésiens travaillent en Malaisie et la moitié d'entre eux travaillent illégalement.
  • Les autres travailleurs domestiques viennent du Myanmar, des Philippines, du Vietnam, du Bangladesh, du Laos, du Cambodge, du Sri Lanka et de Thaïlande.