Actu de la semaine en images

La semaine a été marquée par des événements politiques et sportifs notamment en Afrique.

En République démocratique du Congo, les résultats provisoires de la présidentielle ont été publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

L'opposant Félix Tshisekedi a été déclaré vainqueur de la présidentielle devant ses deux principaux opposants : Emmanuel Shadary Ramazani, dauphin du président sortant Joseph Kabila et Martin Fayulu, opposant soutenu entre autre par l'ancien Vice-président et chef de guerre Jean-Pierre Bemba et l'ancien gouverneur de la province du Katanga et ancien allié de Joseph Kabila, Moïse Katumbi.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Les partisans de Félix Tshisekedi célébrant sa victoire

Félix Tshisekedi de la coalition d'opposition "Cash" est le fils de l'opposant historique Etienne Tshisekedi, décédé il y a un an à Bruxelles. Les partisans de l'UDPS, Union pour la démocratie et le progrès social ont donc vu cette victoire à la présidentielle (résultats provisoires) comme le couronnement "d'une lutte de plus de 40 ans".

Lire aussi:

Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'émotion des partisans de Félix Tshisekedi au siège de l'UDPS, après l'annonce de sa victoire par la Céni.

Mais, Martin Fayulu, l'un des principaux challengers de Félix Tshisekedi, conteste les résultats de la Céni. Il accuse la commission électorale de les avoir manipulé en complicité avec le camps de la majorité présidentielle. Martin Fayulu estime avoir remporté la présidentielle avec 60% des voix.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Martin Fayulu, opposant congolais, a dénoncé un "montage éhonté" après la publication des résultats provisoires de la présidentielle.

La République démocratique du Congo est sur le point de vivre sa première alternance politique pacifique depuis la fin de la colonisation en 1960. Joseph Kabila (voir affiche sur la photo) quittera le pouvoir après avoir dirigé le pays durant 17 ans, si les résultats provisoires de la Céni sont confirmés par la Cour Constitutionnelle.

Lire aussi:

Copyright de l’image EPA
Image caption La RDC a organisé les premières élections sans financement. Joseph Kabila devrait quitter le pouvoir après près de 20 ans à la tête du pays.

Une tentative de coup d'Etat est survenue en début de semaine au Gabon. Cinq jeunes soldats ont tenté de s'emparer du pouvoir pour "restaurer la démocratie" pendant que le président Ali Bongo, victime d'un accident vasculaire cérébral, se fait soigner depuis plusieurs mois à l'étranger.

Selon le gouvernement gabonais, le putsch a été déjoué, et la situation est "sous contrôle". Il s'agissait d'une première dans ce pays, depuis l'indépendance en 1960.

Lire aussi:

Copyright de l’image Getty Images
Image caption La tentative de coup d'Etat survenue en début de semaine au Gabon était la première dans ce pays, depuis l'indépendance en 1960.

En sport, Mohamed Sallah a le vent en poupe. L'Egyptien a remporté le Ballon d'or Africain, un prix remis à Dakar au Sénégal. La star du football est sociétaire du club anglais de Liverpool.

Le footballeur égyptien a aussi reçu le Prix Puskás de la FIFA du plus beau but de l'année et a fait partie en 2017, de l'équipe type de la Coupe d'Afrique des nations.

Il vient aussi de recevoir le prix BBC african footballer of the year (Afoty).

Lire aussi:

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Mohamed Salah vient aussi de recevoir le prix BBC african footballer of the year (Afoty).

L'Egypte a eu une autre raison de jubiler. Le pays s'est vu attribuer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2018 face à l'Afrique du Sud. La compétition devrait être organisée au Cameroun mais la Caf a dû changer d'avis face au retard dans la préparation des infrastructures.

Lire aussi:

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des Egyptiens posant avec leur drapeau après pour célébrer l'attribution de l'organisation de la CAN à leurs pays.

L'Afrique du Sud aussi a été honoré à Dakar avec le prix de Ballon d'Or féminin africain reçu par Thembi Kgatlana. La footballeuse a aussi remporté le prix du meilleur but de l'année.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Thembi Kgatlana, Ballon d'Or féminin africain