L'économie chinoise connaît la croissance la plus lente depuis 1990

Une femme travaillant dans une usine de chaussures en Chine Copyright de l’image Getty Images
Image caption Une femme travaillant dans une usine de chaussures en Chine

La croissance de l'économie chinoise a été la plus lente depuis 1990. Cela alimente les craintes quant à son impact sur l'économie mondiale.

La guerre commerciale qu'elle mène contre les États-Unis ajoute à l'inquiétude de la Chine, dont le ralentissement économique ne fait que s'accentuer.

Lire aussi :

La Chine défend ses investissements africains

La Chine, stratégique pour le Sénégal ?

La Chine a connu une croissance de 6,6 % en 2018, selon des chiffres officiels publiés le 21 janvier.

Au cours du dernier trimestre, l'économie chinoise a progressé de 6,4 % par rapport à l'année précédente, mais elle est en baisse par rapport au trimestre précédent.

Ces données sont conformes aux prévisions faites par les autorités de la deuxième économie du monde en début d'année. Elles mettent en exergue leurs inquiétudes.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des employées d'une usine chinoise

Le taux d'expansion de la Chine suscite des inquiétudes quant aux répercussions possibles sur l'économie mondiale.

La guerre commerciale opposant la Chine aux États-Unis ajoute à ces sombres perspectives.

Les chiffres officiels publiés le 21 janvier montrent un taux de croissance trimestriel le plus faible depuis la crise financière mondiale de 2008.

Lire aussi :

La Chine maintient son objectif de croissance à 6,5 %

Chine: la croissance économique continue

Le ralentissement économique de la Chine n'a rien de nouveau, selon Karishma Vaswani, une correspondante de la BBC.

Le taux de croissance devrait inquiéter même si le pays se montre, depuis plusieurs années, peu intéressé par une croissance forte et dit être concentré à bâtir une croissance de qualité.

Le ralentissement de la croissance en Chine s'explique par le ralentissement de la croissance mondiale.

Une bonne partie du reste du monde dépend de la Chine pour ses emplois, ses exportations et la production de matières premières.

Le pays représente un tiers de la croissance mondiale.

Le ralentissement de sa croissance signifie également qu'il est plus difficile pour la Chine de faire face à sa dette.