La Russie suspend sa participation à un traité nucléaire

Russie, Etats Unis Copyright de l’image Getty Images

Après les Etats Unis, la Russie a suspendu sa participation au traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF).

Le président Vladimir Poutine a déclaré que la Russie allait commencer à développer de nouveaux missiles.

"Nos partenaires américains ont annoncé qu'ils suspendaient leur participation au traité, et nous le suspendons aussi ", a déclaré M. Poutine samedi.

"Toutes nos propositions dans ce domaine, comme auparavant, restent sur la table, les portes des négociations sont ouvertes", a-t-il ajouté.Après les Etats Unis, la Russie a suspendu sa participation au traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF).

A lire aussi

Des sanctions plus fortes contre Moscou

La Russie fait étalage de sa puissance de feu

Les relations Russie-Occident sont détériorées

Vendredi, les États-Unis, qui accusent depuis longtemps la Russie de violer le traité, ont officiellement annoncé qu'ils suspendaient leurs obligations dans le cadre de l'accord conclu après à la fin de la guerre froide.

Copyright de l’image EPA
Image caption La Russie nie avoir développé des missiles qui violent l'accord

Le traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF) signé en 1987, abolit l'usage - par les Etats Unis et la Russie - des missiles terrestres d'une portée de 500 à 5.500 km.

Plus tôt samedi, le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré à la BBC : "Tous les alliés [européens] sont d'accord avec les Etats-Unis parce que la Russie viole le traité depuis plusieurs années. Ils déploient de plus en plus de nouveaux missiles nucléaires en Europe."

A lire aussi

Présidentielle américaine : sanctions contre la Russie

Vive tension entre la Russie et le Royaume-Uni

May exige des explications à la Russie

Il a également déclaré que la période de six mois accordée à la Russie par les Etats-Unis pour revenir à une conformité totale devrait être mise à profit.

La Russie nie toujours avoir violé l'INF.

De quoi est accusée la Russie ?

Les Américains disent avoir la preuve qu'un nouveau missile russe se trouve dans la zone de portée de 500 à 5.500 km interdite par le traité.

Certains responsables américains ont déclaré qu'un certain nombre de missiles 9 M 729 - appelés SSC-8 par l'OTAN - ont déjà été déployés.

Copyright de l’image Reuters
Image caption Le nouveau missile 9M729 de la Russie inquiète les Etats-Unis et leurs alliés

Les preuves ont été présentées aux alliés de l'OTAN à Washington et ceux-ci ont tous soutenu le rapport des États-Unis.

En décembre, l'administration Trump a donné 60 jours à la Russie pour se conformer de nouveau à ses obligations, faute de quoi les États-Unis cesseraient également d'en respecter les termes.

En plus de nier avoir violé le traité FNI, Moscou affirme que les intercepteurs de missiles balistiques américains déployés en Europe de l'Est pourraient violer les termes de l'accord.

Que pourrait-il se passer ensuite ?

Lors de la réunion de samedi avec ses ministres des affaires étrangères et de la défense, le président Poutine a déclaré que les travaux sur la création de nouvelles armes commenceraient.

Il s'agit notamment d'une version terrestre du missile de croisière russe Kalibr, lancé par mer, et de nouvelles armes hypersoniques qui peuvent atteindre une vitesse cinq fois supérieure à celle du son.

Media playback is unsupported on your device
La Russie dans les affaires américaines

Mais M. Poutine a déclaré que Moscou ne se laisserait pas entraîner dans une course aux armements coûteuse et qu'elle ne déploierait pas de missiles à courte et moyenne portée si les armes américaines n'étaient pas déployées en premier.

Une telle course aux armements serait une préoccupation majeure pour les pays européens.

"Ces nouveaux missiles sont mobiles, difficiles à détecter, capables d'atteindre les villes européennes et n'ont pratiquement pas de temps d'alerte, de sorte qu'ils réduisent le seuil d'utilisation potentielle d'armes nucléaires dans un conflit", a déclaré Jens Stoltenberg de l'OTAN à la BBC.

Qu'est-ce que le traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF) ?

Copyright de l’image AFP
Image caption Le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev et le président américain Ronald Reagan ont signé le Traité FNI en 1987.
  • Signé par les Etats-Unis et l'URSS en 1987, l'accord interdit tous les missiles nucléaires et non nucléaires à courte et moyenne portée, à l'exception des armes lancées par mer.
  • Les Etats-Unis, préoccupés par le déploiement soviétique du système de missiles SS-20, ont réagi en plaçant des missiles Pershing et de croisière en Europe, suscitant des protestations généralisées.
  • En 1991, près de 2.700 missiles avaient été détruits.
  • Les experts des deux pays ont été autorisés à inspecter leurs différentes installations.
  • En 2007, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que le traité ne servait plus les intérêts de la Russie.
  • Cette décision a été prise après que les États-Unis se sont retirés du Traité sur les missiles antibalistiques en 2002.
Media playback is unsupported on your device
ONU: 51 pays signent un traité interdisant symboliquement les armes nucléaires