L’auteur de la fusillade de Christchurch inculpé

Nouvelle Zélande Copyright de l’image Getty Images
Image caption Breton Tarrant a été présenté au juge

Les forces de sécurité Néozélandaises ont appréhendé le présumé auteur de la fusillade de Christchurch, un "homme blanc ordinaire" de 28 ans et de nationalité australienne.

Breton Tarrant, armé de fusil mitrailleur aurait attaqué deux mosquées tuant vendredi 49 personnes et blessant 48 autres à Christchurch en Nouvelle-Zélande.

41 des victimes ont été tuées à la mosquée Al Noor sur l'avenue Deans et sept à la mosquée Linwood. Une autre victime est morte plus tard à l'hôpital de Christchurch.

Le Premier ministre Jacinda Ardern a décrit la fusillade comme un attentat terroriste et l'un des "jours les plus sombres" de la Nouvelle-Zélande.

L'homme arrêté et présenté à la justice est un ancien instructeur de fitness dans l'Australie rurale. Il se présente lui-même comme un "homme blanc ordinaire" issu de la classe ouvrière.

A lire aussi

49 morts dans les attaques de mosquées en Nouvelle-Zélande

Il semble avoir été gagné par l'idéologie néo-fasciste à l'occasion de ses pérégrinations multiples en Europe. Des publications sur les réseaux sociaux laissent penser qu'il serait allé jusqu'au Pakistan et en Corée du Nord.

Lors de sa brève comparution devant le tribunal de cette ville de l'Île du Sud, il a rapidement fait de la main un des signes de reconnaissance des suprémacistes blancs.

Il n'avait vraisemblablement pas de casier judiciaire et n'était sur les radars d'aucun service de renseignement néo-zélandais.

Trois personnes sont en garde à vue dans le cadre du dossier ouvert après cette fusillade mais seul Breton Tarrant a été pour le moment inculpé de meurtre.

Sur le même sujet