En Europe, qui sont ces enfants qui se mobilisent pour le climat

David, 13 ans, manifeste pour le climat avec son père à Bruxelles. Copyright de l’image Samantha Saldanha
Image caption David, 13 ans, manifeste pour le climat avec son père à Bruxelles.

Ce vendredi marque la reprise des grèves scolaires pour le climat ou grève de la jeunesse pour le climat, un mouvement international d'élèves quittant leurs écoles le vendredi ou le jeudi pour participer à des manifestations en faveur de l'action climatique.

Pendant toute l'année scolaire dernière, des adolescents européens ont manifesté chaque vendredi pour le climat. Nous avons rencontré David, l'un d'entre eux.

Lire aussi :

Comment le changement climatique affectera l'Afrique en 2050

Cinq actions pour limiter le réchauffement planétaire

En Europe, la figure de la lutte contre le climat a le visage d'adolescents à l'image de Greta Thunberg, une jeune suédoise de 16 ans qui exhorte les politiciens à "écouter les scientifiques", depuis ses 15 ans.

Nominée comme candidate pour recevoir le Prix Nobel de la Paix, ses grèves pour le climat, le mouvement Fridays for Future, ont inspiré des milliers d'autres jeunes à travers le monde à organiser des manifestations similaires.

David, un jeune Belge de 13 ans, a commencé à marcher pour le climat en décembre:

"Je trouve que le climat est une question importante. J'ai vu tous les jeunes qui marchaient dans d'autres régions du monde et j'ai voulu rejoindre le mouvement".

Les manifestations s'organisent via des sites internet et des pages Facebook, afin de connaître les dates de mobilisation.

"Dans mon école nous ne sommes pas très nombreux à marcher pour le climat. J'essaie de convaincre mes amis qu'ils peuvent aussi venir protester mais ils ne sont pas très intéressés", témoigne David.

Il espère que la mobilisation incitera les politiciens à se réunir et discuter pour de meilleures politiques environnementales.

"Cette mobilisation est pour le futur, pas seulement pour nous mais aussi pour tous les jeunes qui vont grandir dans ce monde."

Catherine, 11 ans, s'est aussi jointe aux manifestations sous l'influence de son frère aîné. Elle aussi fait désormais attention à l'environnement malgré son jeune âge.

"J'aimerais que les adultes utilisent moins de plastique et recyclent", espère la jeune écolière.

A regarder :

Media playback is unsupported on your device
A 16 ans, elle force l'admiration à Westminster

Sur le même sujet