Brexit : l'accord approuvé par les 27

Copyright de l’image Getty Images

Les 27 pays de l' l'Union européenne ont approuvé le nouvel accord de Brexit conclu avec Londres, a annoncé jeudi le président du Conseil européen Donald Tusk.

Mais l'accord sur la sortie de la Grande Bretagne de l'Union européenne devra encore être approuvé par le parlement britannique samedi.

"Nous sommes très proches de la fin du processus", a déclaré le dirigeant européen lors d'une conférence de presse.

Lire aussi:

Brexit: l'article 50 déclenché

Brexit: fin de la suprématie du droit européen

Le marché unique préservé

Le président de l'Union européenne Donald Tusk a assuré que l'accord préserve l'integrité d'un marché unique et permet d'éviter "le chaos et une atmosphèr de conflit entre l'UE et la Grande Bretagne".

"La porte sera toujours ouverte" pour un retour de la Grande Bretagne dans l'UE, a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Brexit : mais que se passe-t-il ?

Quel est l'impact du "Brexit" sur l'Afrique ?

Copyright de l’image Getty Images

"Ce que je ressens aujourd'hui, c'est de la tristesse parce que dans mon cœur, je serai toujours un Reste", a déclaré Donald Tusk.

Il explique ce qui change dans l'accord conclu aujourd'hui :

"la nouvelle version de l'accord a été évaluée positivement" par l'Irlande et la Commission européenne.

A regarder : Brexit, quel en sera l'impact sur l'Afrique

Media playback is unsupported on your device
Brexit : l’incertitude fait peur jusqu’en Afrique

L'Europe victorieuse ?

L'Union Européenne et le Royaume-Uni sont parvenus à un accord largement

L'accord doit encore passer devant le Parlement britannique, mais les dirigeants européens l'ont salué comme une étape importante. Pourquoi ?

Copyright de l’image Getty Images

Tout d'abord, 95% de cette entente révisée est l'entente conclue avec la prédécesseure du premier ministre Boris Johnson, Theresa May, au cours de deux années de négociations laborieuses.

Et ensuite, les droits des citoyens, les affaires en cours devant la Cour de justice des Communautés européennes, les finances, les données des citoyens de l'UE stockées au Royaume-Uni seraient tous protégés en vertu de cet accord.

Selon le négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier : "Ce texte.... fournit la sécurité juridique et la certitude là où Brexit crée l'incertitude."

Lire aussi:

Regarder aussi:

Media playback is unsupported on your device
Brexit : Pourquoi est-il si difficile de s’entendre ?

Sur le même sujet

Lire plus