Sept faits surprenants sur votre intestin

Les intestins dessinés sur le ventre d'une femme Copyright de l’image Getty Images
Image caption Notre intestin "n'a pas besoin du cerveau pour lui dire quoi faire"

Quelle partie de votre corps possède plus de neurones que la moelle épinière et agit indépendamment du système nerveux central ?

Peut-être que l'intestin n'était pas la première réponse en tête.

Mais nos intestins sont tapissés de millions de neurones, c'est pourquoi on l'a surnommé notre "deuxième cerveau".

Notre système digestif a des fonctions qui vont au-delà de la transformation des aliments que nous mangeons.

Lire aussi :

Les populations de microbes qui y vivent peuvent affecter notre bien-être.

Les scientifiques cherchent à savoir si l'amélioration de la santé de notre intestin peut contribuer à notre système immunitaire et à lutter contre les troubles de santé mentale.

Voici quelques faits surprenants sur notre intestin :

1. C'est un système nerveux autonome

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Des billions de bactéries vivent dans nos intestins et nous aident à digérer les aliments que nous mangeons

"Contrairement à tout autre organe de notre corps, notre intestin peut fonctionner tout seul.

Il est autonome pour prendre ses propres décisions et n'a pas besoin du cerveau pour lui dire quoi faire", explique le Dr Megan Rossi, diététiste et titulaire d'un doctorat en santé intestinale, auteur de The Gut Health Doctor.

Son esprit indépendant s'appelle le système nerveux entérique (SNE), une subdivision du système nerveux central (SNC) responsable uniquement du comportement gastro-intestinal.

Lire aussi :

Le système ressemble à un réseau de neurones en forme de maille qui tapisse l'estomac et le système digestif.

Le SNE communique normalement avec le SNC par l'intermédiaire des systèmes nerveux sympathique et parasympathique.

2. Environ 70 % de nos cellules immunitaires vivent dans nos intestins

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Vos neurones ne sont pas seulement dans votre cerveau

Selon le Dr Rossi, c'est pourquoi la santé de nos intestins est cruciale pour renforcer notre immunité contre les maladies.

Des recherches récentes suggèrent que le fait d'avoir des problèmes gastro-intestinaux augmente la probabilité d'être vulnérable à des maladies courantes - comme la grippe, dit-elle.

3. 50% de nos selles sont des bactéries

Nos déchets corporels ne sont pas seulement des restes de nourriture.

Beaucoup de bactéries qui s'y trouvent sont en fait bonnes pour notre corps.

Pour cette raison, la transplantation fécale peut être un traitement vital pour les personnes ayant une surcroissance de "mauvaises" bactéries dans leurs intestins.

Lire aussi :

Le traitement, également connu sous le nom de transplantation de selles, est le processus de transplantation de bactéries fécales d'un individu sain à un receveur.

Puisque nous étions sur le sujet, nous avons demandé au Dr Rossi combien de fois par jour nous devrions aller aux toilettes.

Elle nous a répondu que, selon les recherches, entre trois fois par jour et trois fois par semaine, c'est normal.

4. La variété de la nourriture améliore la santé des microbes de votre intestin

Image caption Les bactéries dans votre intestin aiment les aliments différents et une alimentation variée améliorera votre santé et votre humeur

Notre intestin abrite des milliards de microbes.

Ils sont importants car ils nous aident à digérer certains nutriments.

Chaque groupe microbien se développe à partir d'aliments différents, de sorte qu'une alimentation variée améliore la santé de l'intestin, ce qui est associé à un bien-être accru.

Lire aussi :

"J'aime dire que les microbes sont comme nos petits animaux de compagnie internes, dont on veut prendre soin et qu'on veut nourrir", dit le Dr Rossi.

Les gens qui mangent toujours les mêmes choses ont une communauté de microbes intestinaux plus pauvre.

5. Vos intestins sont liés à votre humeur

Selon le Dr Rossi, si vous avez des problèmes intestinaux, il peut être bon d'examiner à quel point vous êtes stressé.

"Dans ma pratique, je recommande toujours la médiation à mes patients pendant 15 ou 20 minutes par jour. Après qu'ils l'aient fait tous les jours pendant quatre semaines, et qu'ils en aient fait une habitude, je remarque que les symptômes s'améliorent juste avec ça".

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les bienfaits d'une alimentation riche en "bonnes" bactéries intestinales sont un domaine de recherche naissant

"Déstresser est vraiment, vraiment important", dit-elle.

Un facteur qui relie notre intestin et notre humeur générale est le fait qu'on estime que 80 à 90 % de la sérotonine est fabriquée dans le tube digestif.

La sérotonine est un messager chimique qui affecte diverses fonctions du corps, y compris le transit intestinal.

Elle est également associée à des troubles psychiatriques.

Lire aussi :

Le stress prolongé peut diminuer les niveaux de sérotonine et affecter notre état émotionnel, y compris notre humeur, nos niveaux d'anxiété et notre bonheur.

Des études antérieures sur les animaux et les humains ont permis de recueillir des preuves de divergences dans la communauté microbienne trouvée dans l'intestin des patients souffrant de dépression et d'autres problèmes de santé mentale.

Un domaine de recherche naissant est la prescription de "psychobiotiques" : essentiellement un mélange de bactéries intestinales saines pour aider à améliorer la santé mentale.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Si vous craignez certains aliments, vous pouvez en fait développer des symptômes si vous les mangez, dit le Dr Rossi

6. Si vous croyez fermement que certains types d'aliments sont mauvais pour vous, vous pourriez commencer à le ressentir

Certaines personnes ont l'estomac sensible.

Mais selon Dr Rossi, des études récentes ont suggéré que si vous commencez à redouter un type d'aliment spécifique, vous pourriez commencer à développer des symptômes si vous le mangez.

"Dans ma clinique, je vois constamment comment une croyance peut déclencher des problèmes intestinaux", dit-elle.

Beaucoup de gens croient que le glutose ou le lactose sera mauvais pour eux, même si en réalité ils n'y sont pas allergiques ou intolérants, ils peuvent éprouver des problèmes après avoir mangé ces aliments.

Media playback is unsupported on your device
Dr Doriane Moukoko : "les cotons-tiges sont dangereux pour la santé auditive"

7. Vous pouvez améliorer votre santé digestive

Dr Rossi énumère quelques habitudes que vous pouvez adopter pour un intestin plus heureux:

  • Mangez une variété d'aliments pour diversifier votre communauté microbienne intestinale.
  • Gérez votre stress en utilisant la technique de votre choix : méditation, relaxation, pleine conscience ou yoga, par exemple.
  • Si vous avez déjà des problèmes intestinaux, évitez l'alcool, la caféine et les aliments épicés. Ces substances peuvent aggraver les problèmes.
  • Essayez de mieux dormir. Une étude a montré que si vous perturbez votre horloge biologique en changeant vos habitudes de sommeil, vous perturbez également le cycle des microbes de votre intestin. Et souvenez-vous, ce que vous voulez vraiment, c'est bien les traiter.

Regarder :

Media playback is unsupported on your device
Le sucre, cet ennemi caché de notre santé