Le nombre de migrants entrés en Espagne multiplié par 18 en un an

A l'inverse, les arrivées sur les côtes méditerranéennes de l'Espagne ont chuté de 72% sur la même période. Copyright de l’image Getty Images
Image caption A l'inverse, les arrivées sur les côtes méditerranéennes de l'Espagne ont chuté de 72% sur la même période.

Le nombre de migrants clandestins arrivés aux îles espagnoles des Canaries dans l'Atlantique a été multiplié par 18 en un an.

Ce sont les derniers chiffres publiés par le gouvernement espagnol.

Dans cet archipel proche des côtes de Mauritanie et du Sénégal, 708 migrants ont été enregistrés en janvier 2020 contre 40 en janvier 2019, d'après un rapport du ministère de l'Intérieur espagnol.

Lire aussi : Manifestation de migrants sur l'île grecque de Lesbos

A l'inverse, les arrivées sur les côtes méditerranéennes de l'Espagne ont chuté de 72% sur la même période.

Ce bond migratoire coïncide avec les efforts du Maroc pour décourager les migrants d'utiliser son territoire pour rejoindre l'Europe.

Lire aussi : 70 migrants secourus en Méditerranée

L'an dernier, le Maroc a empêché un grand nombre d'embarcations de quitter ses côtes, notamment au nord, pour gagner l'Espagne en traversant la Méditerranée.

Pendant que le Maroc fermait ses frontières, des passeurs ont utilisé les côtes algériennes, plus à l'est.

La police espagnole a annoncé lundi avoir arrêté 26 membres présumés d'une organisation qui a fait entrer clandestinement en Espagne 900 migrants.

Sur le même sujet

Lire plus