Les super-spreaders du coronavirus: que faut-il savoir ?

  • James Gallagher
  • Reporter santé et science, BBC News
Les passagers des vols internationaux portent des masques de protection lorsqu'ils se rendent dans la zone des arrivées de l'aéroport de Pékin

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Les passagers des vols internationaux portent des masques de protection lorsqu'ils se rendent dans la zone des arrivées de l'aéroport de Pékin.

Dans presque chaque épidémie, on constate un phénomène de super-propagation - lorsqu'une personne transmet une infection à un grand nombre de personnes.

Ce n'est pas de la faute de cette personne 'source' mais cela peut avoir un impact significatif sur la transmission des maladies.

Ce phénomène de super-propagation a été observé lors de l'épidémie de coronavirus, qui s'est concentrée sur Wuhan, en Chine.

Un lien a été établi entre un Britannique, qui avait séjourné à Singapour, à quatre cas au Royaume-Uni, cinq en France et peut-être un autre à Majorque.

Qu'est-ce qu'un super-propagateur ?

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Des Thaïlandais prennent des masques dans une station de distribution de masques, au marché de Chatuchak, le week-end.

Baptisé "super-spreader" en anglais, ce terme vague, sans réelle définition scientifique, décrit une personne porteur du virus qui en contamine accidentellement plusieurs autres.

En moyenne, chaque personne contaminée par le coronavirus le transmet à deux ou trois autres personnes.

Mais ce n'est qu'une moyenne; certaines personnes ne le transmettront à personne tandis que d'autres contamineront bien plus de personnes.

A lire aussi :

Quelle est l'ampleur de ce phénomène ?

Crédit photo, EPA

Légende image,

La plupart des cas Ebola provenaient d'un petit nombre de patients

Enorme. Le phénomène peut avoir un effet significatif sur la maitrise d'une épidémie.

En 2015, un seul patient hospitalisé atteint du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-coV), un coronavirus éloigné du virus actuel, a conduit à la contamination de 82 personnes.

Et lors de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la grande majorité des cas (61 %) provenaient d'une infime poignée de patients (3 %).

"Il y a eu plus de 100 nouvelles chaînes de transmission à partir d'un seul enterrement en juin 2014", explique le Dr Nathalie MacDermott, du King's College de Londres.

Pourquoi certaines personnes propagent-elles davantage le virus?

Crédit photo, EPA

Légende image,

Des passagers portent un masque dans le métro de Guangzhou, dans la province de Guangdong, en Chine.

Certaines personnes qui viennent tout juste d'entrer en contact avec un grand nombre de personnes - soit en raison de leur travail ou de leur lieu de résidence - peuvent propager davantage la maladie, qu'ils aient eux-mêmes ou non des symptômes.

"Les enfants sont bons dans ce domaine - c'est pourquoi la fermeture des écoles peut être une bonne mesure", explique le Dr John Edmunds, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

"Les professionnel (le) s du sexe ont joué un rôle très important dans la propagation du VIH", explique le professeur Mark Woolhouse, de l'Université d'Edimbourg.

A lire aussi :

D'autres personnes transpirant de façon conséquente de sorte que quiconque entre en contact avec eux est plus susceptible d'être infecté.

Les hôpitaux traitant le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) sont devenus un centre majeur de super-propagation car les patients les plus atteints étaient également les plus infectieux et ils sont entrés en contact avec de nombreux professionnels de santé.

Quelle est l'influence du phénomène sur une épidémie?

Crédit photo, EPA

Légende image,

Un homme portant un masque de protection se promène devant un grand magasin à Bangkok, en Thaïlande.

"La super-propagation joue un grand rôle au début de toute épidémie, lorsque le virus tente de s'établir", a déclaré le Dr Edmunds à BBC News.

De nouvelles infections, dont le coronavirus, proviennent d'animaux.

Lorsqu'elle est découverte chez le premier patient, la maladie peut s'éteindre avant de se propager rapidement.

Mais en cas de super-propagation, l'épidémie prend une tout autre allure.

A lire aussi :

Dans ce cas, "vous aurez du mal à contenir votre épidémie", explique le Dr MacDermott.

Les mêmes règles s'appliquent lorsque les cas sont importés dans d'autres pays.

Que faudra-t-il pour arrêter le coronavirus en cas de super-propagation ?

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Un homme porte un masque de protection et mange dans un restaurant McDonald's à Pékin, en Chine.

La super-propagation du coronavirus ne serait pas une surprise et ne changera pas de manière significative la gestion de la maladie.

Pour le moment, nous dépendons entièrement de l'identification des cas et de toute personne avec laquelle ils sont entrés en contact rapidement.

Est-ce la faute du super-propagateur ?

Légende image,

Mary Mallon a été portée responsable pour la propagation de la fièvre typhoïde.

Historiquement, il y a eu une tendance à diaboliser le super-propagateur.

"Typhoid Mary", la cuisinière irlandaise Mary Mallon (1869-1938), a inconsciemment transmis la fièvre typhoïde alors qu'elle n'avait aucun symptôme et a fini par passer des décennies en exil et en quarantaine forcée.

Mais en réalité, ce n'est pas la faute du patient.

"Nous devons faire attention au langage que nous utilisons", explique le Dr MacDermott.

"Ils n'ont rien fait de mal, c'est une infection qui s'est propagée sans faute de leur part.

"Ils ont probablement peur et ont besoin d'amour et d'attention."

Légende vidéo,

Coronavirus : la Chine construit un hôpital en 10 jours