Prix Nobel de la paix : le Programme alimentaire mondial, récompensé pour ses efforts dans la lutte contre la faim

Villagers collect food aid provided by the United Nations World Food Programme (WFP) at a distribution point in Bhayu, Zimbabwe, September 14, 2016.

Crédit photo, Reuters

Légende image,

The WFP says it provided assistance to almost 100 million people last year

Le prix Nobel de la paix 2020 a été décerné au Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies.

L'agence a reçu le prix pour ses efforts de lutte contre la faim et d'amélioration des conditions de paix.

Le PAM, 101e lauréat d'un prix qui vaut désormais 10 millions de couronnes suédoises (1,1 million de dollars ; 875 000 livres sterling), a déclaré qu'il recevait le prix avec beaucoup d'humilité.

Quelque 107 organisations et 211 personnes ont été nominées pour le prix cette année.

Lire aussi :

Le chef du PAM, David Beasley, a déclaré à l'émission Newshour de la BBC qu'il était sous le choc après l'annonce.

"J'étais littéralement pour la première fois de ma vie sans paroles", a-t-il déclaré.

"Recevoir ce prix est une reconnaissance pour les hommes et les femmes du Programme alimentaire mondial qui mettent leur vie en danger chaque jour pour les personnes qui luttent et souffrent dans le monde entier. J'espère donc que c'est un signal et un message que le Programme alimentaire mondial est un modèle et que nous devons tous en faire plus".

Lire aussi sur d'autres Prix Nobel :

La chancelière allemande Angela Merkel était parmi ceux qui ont félicité le groupe.

"S'il existe une organisation méritante, c'est bien celle-ci. Les gens là-bas font un travail incroyable pour aider les autres et je suis donc très heureuse de l'attribution de ce prix Nobel de la paix", a-t-elle déclaré.

L'Organisation mondiale de la santé et la militante pour le climat Greta Thunberg figuraient parmi les favoris pour ce prix cette année.

Selon les règles de la Fondation Nobel, les listes de candidats présélectionnés ne peuvent être publiées avant 50 ans, et l'organisation affirme que toute spéculation avant l'annonce est "pure conjecture".

Qu'a dit le Comité Nobel ?

Le Comité Nobel norvégien a déclaré que le PAM a été déclaré lauréat de ce prix prestigieux "pour ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l'amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à prévenir l'utilisation de la faim comme arme de guerre et de conflit".

La présidente Berit Reiss-Andersen a déclaré qu'avec le prix de cette année, la commission voulait "tourner les yeux du monde vers les millions de personnes qui souffrent de la faim ou qui sont menacées par la faim".

"Le Programme alimentaire mondial joue un rôle clé dans la coopération multilatérale en faisant de la sécurité alimentaire un instrument de paix", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Oslo.

Crédit photo, EPA

Légende image,

Berit Reiss-Andersen

La commission a déclaré que Covid-19 avait encore renforcé l'importance du groupe.

"La pandémie de coronavirus a contribué à une forte augmentation du nombre de victimes de la faim dans le monde", écrit-elle dans une déclaration.

"Face à la pandémie, le Programme alimentaire mondial a fait preuve d'une capacité impressionnante à intensifier ses efforts".

Au début de cette année, le PAM a averti que le monde risquait de connaître des famines généralisées "aux proportions bibliques" du fait de la pandémie.

Que fait le PAM ?

Cette agence des Nations unies fournit une aide alimentaire à des pays du monde entier. Elle affirme avoir fourni l'année dernière une assistance à près de 100 millions de personnes dans 88 pays, victimes d'une insécurité alimentaire et de la faim aiguë.

L'agence a été créée en 1961, suite aux appels de l'ancien président américain Dwight D. Eisenhower en faveur de la mise en place d'un "programme viable" pour la fourniture d'aide alimentaire par le biais du système des Nations unies.

Crédit photo, Reuters

Des mois après sa création, elle a réagi à un important tremblement de terre dans le nord de l'Iran, en livrant du blé, du sucre et du thé aux survivants.

Depuis lors, elle a continué à répondre aux catastrophes naturelles et aux conflits dans le monde entier, notamment :

le Yémen : Le PAM affirme que sa réponse d'urgence au Yémen, déchiré par un conflit, est la plus importante de tous les temps. Elle vise à aider environ 13 millions de personnes mais a dû faire face à un certain nombre de défis. Il a accusé les dirigeants locaux de détourner la nourriture des personnes vulnérables. Cette année, il a averti qu'il était confronté à un manque de financement important, certains donateurs ayant cessé leur aide par crainte d'entraver les livraisons

Afghanistan : Le PAM déclare que son "objectif global" est d'aider le pays à lutter contre la faim d'une manière qui contribue à la paix. Mais il affirme que des décennies de "conflits complexes et prolongés" ont créé des difficultés. Il est arrivé que le groupe suspende les livraisons d'aide alimentaire dans certaines régions en raison d'attaques

Le Sud-Soudan : L'agence a soutenu les populations à la fois dans les conflits et les famines. Outre une guerre civile qui dure depuis des années, l'économie s'est effondrée, la production agricole a diminué et le pays dépend des importations, ce qui signifie que beaucoup de personnes n'ont pas accès à une nourriture nutritive suffisante. En 2014, un de ses employés a été enlevé sous la menace d'une arme.

Cependant, l'organisation n'a pas été exempte de controverses.

Dans une enquête interne du PAM l'année dernière, au moins 28 employés ont déclaré avoir été victimes de viol ou d'agression sexuelle alors qu'ils travaillaient pour l'agence. Plus de 640 autres ont déclaré avoir été victimes ou témoins de harcèlement sexuel. M. Beasley a déclaré à l'agence de presse Associated Press à l'époque qu'il faisait "des choix difficiles pour apporter des changements".

A ne pas manquer sur BBC Afrique :

Qui a déjà remporté le prix Nobel de la paix ?

L'année dernière, il a été décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, dont l'accord de paix avec l'Érythrée a mis fin à une confrontation militaire qui s'est poursuivie pendant près de 20 ans après leur guerre frontalière de 1998-2000.

L'ancien président américain Barack Obama a reçu le prix en 2009, pour "ses efforts extraordinaires pour renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples".

Parmi les autres lauréats importants figurent l'ancien président américain Jimmy Carter (2002), la militante pour l'éducation des enfants Malala Yousafzai (prix partagé en 2014), l'Union européenne (2012), les Nations unies et leur secrétaire général de l'époque, Kofi Annan (prix partagé en 2001) et Mère Teresa (1979).

Qu'est-ce que le Prix Nobel ?

Le prix Nobel est l'une des récompenses les plus importantes au monde.

Il a été créé conformément à la volonté de l'inventeur suédois Alfred Nobel, les premiers prix ayant été décernés en 1901.

Les prix Nobel sont décernés dans plusieurs catégories aux personnes "qui ont apporté le plus grand bénéfice à l'humanité" au cours des 12 mois précédents.

Le lauréat de chaque prix Nobel reçoit trois choses :

- Un diplôme Nobel, dont chacun est une œuvre d'art unique

- Une médaille Nobel

- Un prix en espèces, qui est partagé entre les gagnants lorsqu'il y en a plusieurs. Ils doivent donner une conférence pour recevoir l'argent.

Il y a eu des années où le prix n'a pas été décerné, principalement pendant les deux guerres mondiales.

Selon les règles de la Fondation Nobel, si personne ne mérite le prix dans une catégorie particulière, il n'est pas attribué et le montant du prix est conservé pour l'année suivante.