L'alignement unique de Jupiter et de Saturne qui n'a pas eu lieu depuis le Moyen Âge

  • Par Alejandro Millán Valencia
  • BBC News Mundo
Légende image,

Saturne est célèbre pour ses anneaux et cela en fait une cible parfaite pour les observateurs amateurs.

Malgré le confinement et l'isolement social dus à la pandémie de covid-19, le ciel reste ouvert avec la perspective de pouvoir apprécier ses merveilles sans restriction.

Et entre le 16 et le 21 décembre, un phénomène étrange sera observé depuis une grande partie de la planète.

Ce phénomène qui ne s'est pas produit, selon certains astronomes, depuis le 13ème siècle est ce qu'on appelle la "grande conjonction" de Jupiter et de Saturne.

Pendant ces jours, et surtout pendant la nuit, ces deux planètes seront alignées de telle manière qu'il semblera qu'elles forment une planète "double".

Après des mois d'approche lente, le 21 décembre, qui coïncide avec le solstice d'hiver, Jupiter et Saturne vont se rencontrer dans une "grande conjonction" spectaculaire", déclare Hernando Guarin, professeur d'astronomie à l'université de Valle et directeur du réseau d'astronomie colombien, à BBC Mundo.

Pour Guarín, la nuit du 21 décembre sera un "cadeau de Noël" anticipé pour les fans d'astronomie.

C'est quelque chose de spécial, parce que Jupiter et Saturne sont considérés comme les "rois de l'observation" et qu'ils sont si proches l'un de l'autre, ce n'est pas quelque chose qui arrive normalement", ajoute-t-iol.

Mais où ce phénomène céleste sera-t-il vu ? Pourquoi se produit-il et pourquoi pouvons-nous le voir ?

Visible à l'œil nu

Légende image,

Les astronomes soulignent que le processus de rapprochement est déjà visible dans le ciel, surtout la nuit.

La luminosité des deux planètes au mois de décembre permettra même de voir l'alignement de ces deux planètes à l'œil nu.

Comme le note Guarin, la vue de cet alignement depuis la Terre n'est pas aussi régulière que les autres conjonctions, en raison des mouvements des trois planètes.

"La Terre met un an pour faire le tour du Soleil, Jupiter 12 ans et Saturne 30 ans. Il est donc difficile que le phénomène se produise régulièrement", dit-il.

"D'un point de vue scientifique, c'est importante mais c'est aussi un phénomène pour les gens qui veulent regarder à nouveau le ciel", dit-il.

Et il sera mieux observé dans les endroits proches de l'équateur.

"Vous pouvez le voir à l'œil nu, mais l'idéal serait bien sûr d'aller dans un observatoire ou de chercher des experts en astronomie qui peuvent vous dire ce qui se passe", explique M. Guarín.

Légende image,

"Il faut un an à la Terre pour faire le tour du Soleil, 12 ans à Jupiter et 30 ans à Saturne, ce qui rend difficile de voir quelque chose comme ça régulièrement."

Selon l'astronome, la "grande conjonction" sera observée dans notre firmament si vous regardez l'Ouest, mais il est important qu'il n'y ait pas d'obstacles.

"De n'importe où, vous pouvez voir cette approche. Avoir un bon horizon, totalement dégagé, est essentiel pour voir cette conjonction", déclare M. Guarín.

"Et quand je dis clair, c'est sans nuages, sans montagnes, sans bâtiments", ajoute-t-il.

Peter Lawrence, conseiller éditorial pour le magazine "Sky at Night" de la BBC, note qu'il faut être prudent lorsqu'on observe le phénomène à l'aide de jumelles.

"Les jumelles peuvent séparer les planètes en raison de l'effet optique, il est donc préférable d'utiliser un télescope", dit-il.

"Dans un télescope, vous ne verrez pas seulement comme un double disque, mais vous verrez aussi les anneaux de Saturne et les ceintures de Jupiter", a-t-il ajouté.

Légende vidéo,

Planète: le spectre d'une "extinction de masse"

Une année spéciale

Bien que l'alignement de ces deux planètes se produise environ toutes les deux décennies, le phénomène particulier de cette année n'a pas été enregistré depuis la fin du Moyen Âge.

"Cette conjonction est exceptionnellement rare en raison de la proximité des planètes entre elles", a expliqué Patrick Hartigan, astronome de l'université Rice.

Un phénomène similaire n'a pas été enregistré depuis le 16 juillet 1623, mais Hartigan situe la date encore plus loin dans le temps.

"Il faudrait que je retourne juste avant l'aube du 4 mars 1226 pour voir un alignement plus étroit entre ces objets visibles dans le ciel nocturne", note-t-il.

Légende image,

Cette "grande conjonction" n'avait pas eu lieu depuis la fin du Moyen Âge.

Patrick Hartigan note qu'un effort doit être fait pour apprécier le phénomène, car une répétition dans des conditions optimales devra attendre de nombreuses années.

"Ceux qui préfèrent attendre et voir Jupiter et Saturne si proches l'un de l'autre et plus haut dans le ciel nocturne, devraient rester jusqu'au 15 mars 2080. Après cela, le couple ne fera une telle apparition qu'après l'an 2400", dit-il.

Pour Guarín, cette approche entre les planètes soulève un autre point frappant.

"Nous pouvons voir les planètes se rapprocher. En d'autres termes, c'est un spectacle que nous pouvons suivre à partir de maintenant jusqu'au 21 décembre, date à laquelle ils se sépareront malheureusement à nouveau".