Des scientifiques percent les mystères du plus ancien "ordinateur" du monde

L'image montre un modèle de l'appareil

Crédit photo, Prof Tony Freeth / UCL

Légende image,

Les scientifiques ont utilisé la modélisation informatique pour recréer le système complexe d'engrenages du dispositif.

Un dispositif vieux de 2 000 ans, souvent considéré comme le plus ancien "ordinateur" du monde, a été recréé par des scientifiques qui tentent de comprendre son fonctionnement.

Le mécanisme d'Antikythera a déconcerté les experts depuis qu'il a été découvert dans une épave de l'époque romaine en Grèce en 1901.

On pense que cet appareil manuel de la Grèce antique était utilisé pour prédire les éclipses et d'autres événements astronomiques.

A ne pas manquer sur BBC Afrique :

Mais seul un tiers du dispositif a survécu, laissant les chercheurs se demander comment il fonctionnait et à quoi il ressemblait.

L'arrière du mécanisme a été résolu par des études antérieures, mais la nature de son système d'engrenage complexe à l'avant est restée un mystère.

Des scientifiques de l'University College London (UCL) pensent avoir enfin résolu l'énigme grâce à la modélisation informatique en 3D. Ils ont recréé l'intégralité du panneau avant et espèrent maintenant construire une réplique grandeur nature de l'Antikythera en utilisant des matériaux modernes.

Crédit photo, AFP

Légende image,

Seul un tiers environ du dispositif a survécu et il est en plus de 80 fragments.

Vendredi, un article publié dans Scientific Reports a révélé une nouvelle représentation du système d'engrenage qui montre ses fins détails et ses parties complexes.

"Le Soleil, la Lune et les planètes sont affichés dans un tour de force impressionnant de l'éclat de la Grèce antique", explique l'auteur principal de l'article, le professeur Tony Freeth.

"Notre modèle est le premier qui soit conforme à toutes les preuves physiques et qui corresponde aux descriptions des inscriptions scientifiques gravées sur le mécanisme lui-même", ajoute-t-il.

Le mécanisme a été décrit comme une calculatrice astronomique ainsi que comme le premier ordinateur analogique du monde. Il est fait de bronze et comprend des dizaines d'engrenages.

La couverture arrière présente une description de l'affichage du cosmos, qui montre le mouvement des cinq planètes connues à l'époque de la construction de l'appareil.

Mais seuls 82 fragments - soit environ un tiers de l'appareil - ont survécu, ce qui a obligé les scientifiques à reconstituer l'image complète à l'aide de données radiographiques et d'une méthode mathématique de la Grèce antique.

Vous pourriez également être intéressé par :