L'Église catholique "ne peut pas bénir les unions entre personnes de même sexe"

Cardinal Luis Ladaria (centre) of the Congregation for the Doctrine of the Faith signed the response

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Cardinal Luis Ladaria (centre) of the Congregation for the Doctrine of the Faith signed the response

L'Église catholique n'a pas le pouvoir de bénir les unions entre personnes de même sexe, a déclaré le bureau du Vatican responsable de la doctrine.

Il est "impossible" que Dieu "bénisse le péché", a déclaré lundi la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF).

La CDF a toutefois relevé des "éléments positifs" dans les relations entre personnes de même sexe.

En octobre, le pape François a déclaré dans un documentaire qu'il pensait que les couples de même sexe devraient être autorisés à avoir des "unions civiles".

A ne pas manquer sur BBC Afrique :

Dans l'Église catholique, une bénédiction est donnée par un prêtre ou un autre ministre au nom de l'Église.

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

En 2013, le pape François a rompu avec la tradition doctrinale, en déclarant : "Qui suis-je pour juger les homosexuels ?"

Lundi, le pape François a approuvé la réponse de la CDF, déclarant qu'elle n'était "pas destinée à être une forme de discrimination injuste, mais plutôt un rappel de la vérité du rite liturgique".

Ces derniers mois, certaines paroisses, notamment en Allemagne et aux États-Unis, ont commencé à donner des bénédictions à des personnes ayant des relations homosexuelles, afin d'accueillir les catholiques homosexuels au sein de l'Église, rapporte l'agence de presse Reuters.

La réponse de la CDF répondait à la question qui lui a été posée : "L'Église a-t-elle le pouvoir de donner la bénédiction aux unions de personnes de même sexe ?". Elle a répondu : "Négatif".

La CDF a noté que le mariage entre un homme et une femme est un sacrement et que, par conséquent, les bénédictions ne peuvent être étendues aux couples de même sexe.

Lire aussi :

"Pour cette raison, il n'est pas licite d'accorder une bénédiction à des relations, ou des partenariats, même stables, qui impliquent une activité sexuelle en dehors du mariage (c'est-à-dire en dehors de l'union indissoluble d'un homme et d'une femme ouverte en soi à la transmission de la vie), comme c'est le cas des unions entre personnes du même sexe", est-il précisé.

Quelle a été la réaction ?

En guise de défi, des personnes ont posté des photos de leurs mariages entre personnes de même sexe - y compris Chasten Buttigieg, le mari du candidat à la présidence américaine de 2020, Pete Buttigieg.

*🏳️‍🌈 L'amour est l'amour.

💍 Le mariage gay est légal.

👋 Le Pape n'est pas votre officier d'état civil.

🍷 Inscrivez-vous pour les draps chics et les verres à vin.

❤️ Paix et bénédictions.

Les groupes catholiques progressistes ont également exprimé leur inquiétude face à la déclaration du Vatican.

Charlotte Clymer, de Catholics for Choice, a tweeté : "Être LGBTQ n'est pas un choix. Les personnes LGBTQ sont merveilleusement créées par Dieu. Nous sommes nés ainsi et parfaitement, indépendamment de ce que le Vatican ou toute autre autorité religieuse peut prétendre."

Et Francis DeBernardo, directeur exécutif du groupe catholique gay New Ways Ministry, a déclaré que la déclaration du Vatican n'était "pas surprenante, mais tout de même décevante".

Qu'a dit le pape François par le passé ?

En 2013, le pape François a fait une déclaration célèbre : "Qui suis-je pour juger les homosexuels ?"

L'année dernière, le pontife a déclaré dans un documentaire d'Evgeny Afineevsky que "les personnes homosexuelles ont le droit d'être dans une famille... elles sont des enfants de Dieu et ont droit à une famille. Personne ne devrait être mis à la porte ou rendu malheureux à cause de cela".

Le Vatican a par la suite tenté de clarifier ces commentaires en affirmant qu'ils avaient été sortis de leur contexte et qu'ils n'indiquaient pas un soutien au mariage homosexuel.

A regarder :

Légende vidéo,

"En Afrique, nos identités de genre ne sont pas reconnues''