Déminage : Magawa, le rat héros renifleur de mines terrestres, meurt à l'âge de huit ans

Magawa avec sa médaille

Crédit photo, PDSA

Légende image,

Magawa a reçu la médaille PDSA pour bravoure, parfois décrite comme la Croix de George pour les animaux

Magawa, le célèbre rat démineur qui a reçu une médaille d'or pour son héroïsme, est mort à l'âge de huit ans.

Au cours d'une carrière de cinq ans, le rongeur a reniflé plus de 100 mines terrestres et autres explosifs au Cambodge.

Magawa était le rat le plus performant formé par l'organisation caritative belge Apopo pour alerter les humains de la présence de mines afin qu'ils puissent les retirer en toute sécurité.

L'organisation caritative explique que le rat de poche géant africain est "décédé paisiblement" ce week-end.

Magawa était en bonne santé et "a passé la majeure partie de la semaine dernière à jouer avec son enthousiasme habituel". Mais le week-end dernier, "il a commencé à ralentir, faisant plus de siestes et montrant moins d'intérêt pour la nourriture au cours des derniers jours".

A surtout lire sur BBC Afrique :

Élevé en Tanzanie, Magawa a suivi une année d'entraînement avant de partir au Cambodge pour commencer sa carrière de renifleur de bombes. On estime que ce pays d'Asie du Sud-Est compte jusqu'à six millions de mines terrestres.

Entraîné à détecter un composé chimique dans les explosifs, Magawa a déminé plus de 141 000 mètres carrés (1 517 711 pieds carrés) de terrain, soit l'équivalent de 20 terrains de football.

Il pesait 1,2 kg (2,6 lb) et mesurait 70 cm (28in). Bien que ce soit beaucoup plus grand que de nombreuses autres espèces de rats, Magawa était suffisamment petit et léger pour ne pas déclencher de mines s'il marchait dessus.

Magawa était capable de fouiller un champ de la taille d'un court de tennis en seulement 20 minutes - ce qui, selon Apopo, prendrait entre un et quatre jours à une personne équipée d'un détecteur de métaux.

En 2020, Magawa a reçu la médaille d'or de la PDSA - parfois décrite comme la Croix de George pour les animaux - pour son "dévouement qui a sauvé des vies". Il était le premier rat à recevoir la médaille dans les 77 ans d'histoire de l'organisme de bienfaisance.

Le rat a pris sa retraite en juin dernier, après avoir "ralenti" en raison de son âge avancé.

"Nous tous à Apopo ressentons la perte de Magawa et nous sommes reconnaissants pour le travail incroyable qu'il a accompli", affirme l'organisation caritative dans un communiqué.

Son "incroyable sens de l'odorat" permettait aux "communautés du Cambodge de vivre, de travailler et de jouer, sans craindre de perdre la vie ou un membre", ajoute le communiqué.

Apopo élève ses animaux - appelés HeroRATs - pour détecter les mines terrestres depuis les années 1990.