Nouvelle-Zélande: 65 morts dans un séisme

Le centre de la ville de Christchurch Copyright de l’image Reuters (audio)
Image caption Le centre de la ville de Christchurch

Le Premier ministre néo-zélandais a parlé de scènes chaotiques dans le centre de Christchurch. Les routes sont fissurées, les immeubles effondrés. Le séisme survenu cette semaine est le pire depuis 80 ans.

Le maire de la deuxième plus grande ville de Nouvelle-Zélande dit que 120 personnes ont pu être sauvées des ruines. Mais de nombreuses personnes pourraient être encore bloquées sous les décombres. Le Premier ministre John Key a indiqué, pour sa part, que des renforts étaient attendus, avec des avions militaires amenant sur place des équipes supplémentaires de secouristes. Des équipes venues des Etats-Unis et d'Australie étaient également en route, a-t-il ajouté.

Le séisme de magnitude 6,3 a frappé la deuxième ville néo-zélandaise en milieu de journée, au moment où les commerces étaient ouverts et les rues très fréquentées. M. Key, qui a visité quelques-unes des zones les plus touchées, a qualifié la journée de mardi de jour le plus sombre dans l'histoire de son pays.