Afghanistan: des prisonniers s'évadent

Un soldat en faction devant la prison de Kandahar Copyright de l’image REUTERS
Image caption Un soldat en faction devant la prison de Kandahar

L’évasion de prisonniers talibans à Kandahar est un nouveau camouflet pour le gouvernement Afghan et ses alliés des forces de l'Otan.

L'opération avait été minutieusement préparée par les talibans. Ils avaient loué une maison à l'extérieur de la prison et ont passé cinq mois à creuser un tunnel long de trois cent mètres sur soixante mètres de largeur. Parmi les évadés figure une centaine de commandants talibans.

Le porte-parole du président afghan a présenté cette évasion comme un désastre. La plupart des évadés avaient été arrêtés lors des combats de l'an dernier.

Leur évasion va certainement provoquer une recrudescence de la violence dans la ville et ses alentours. Kandahar est le berceau de l'ancien régime des talibans.

C'est la seconde évasion massive en trois ans. Après la première évasion, des millions de dollars avaient été dépensés pour renforcer la sécurité dans cette prison qui est la plus grande de la partie sud du pays.

Elle est placée sous le contrôle des Afghans. Les troupes étrangères devaient d'ici peu confier plus de responsabilités sécuritaires aux Afghans dans le cadre de leur plan de retrait de l'Afghanistan avant la fin de l’année 2014.