Des pesticides interdits en Europe

Une abeille sur une fleur
Image caption Une pétition contre les pesticides dénoncés a été signée par trois millions de personnes

Le vote a été serré, mais une majorité de pays de l’Union européenne ont approuvé l’interdiction d’insecticides jugés mortel pour les abeilles.

L’interdiction s’appliquera donc partout en Europe.

D’ici la fin de l’année, et pendant une période de deux ans, les agriculteurs ne pourront plus utiliser trois insecticides à base de néonicotinoïdes.

Selon une étude de l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments, ces insecticides seraient largement responsables de la forte mortalité des abeilles ces dernières années en Europe.

Il s’agit d’un problème sérieux, car les abeilles fécondent par le pollen un tiers des récoltes mondiales.

Les abeilles contribuent chaque année quelque 22 milliards d’euros à l’agriculture européenne. Il faut donc les sauver.

Mais les groupes chimiques qui fabriquent ces pesticides, Bayer et Syngeta, affirme que le lien entre leur produit et la mort des abeilles n’est pas établi avec certitude.

Les grands producteurs agricoles aussi protestent contre une interdiction qui va leur coûter de l’argent.

Cette position explique pourquoi certains pays, comme le Royaume-Uni, étaient contre l’interdiction. Ils devront maintenant s’y plier.

La mesure a été saluée par les associations de défense de l’environnement, et par près de 3 millions de signataires d’une pétition, qui réclamait l’interdiction des pesticides.