Syrie: Washington soutient l’opposition

Ahmad Jarba, l'un des chefs de l'opposition syrienne
Image caption Ahmad Jarba, l'un des chefs de l'opposition syrienne

Le gouvernement américain a décidé de donner aux bureaux de l'opposition syrienne se trouvant dans son territoire le statut de mission diplomatique étrangère.

Cette mesure a pour objectif "de renforcer l'opposition syrienne modérée et d'accompagner ses efforts pour aider tous ceux qui ont besoin d'aide en Syrie", a déclaré à l’AFP un haut responsable américain.

Elle a été prise deux jours avant la visite à Washington du chef de la coalition nationale syrienne, Ahmad Jarba.

Ce dernier a salué "un coup diplomatique" porté à la légitimité du président Bachar al-Assad, qui réprime depuis 2011 l’opposition syrienne entrée en rébellion.

A Washington, où il sera en compagnie du nouveau chef d'état-major de l'Armée syrienne libre (ASL), le général Abdelilah al-Bachir, Ahmad Jarba va rencontrer le secrétaire d'État John Kerry, et la conseillère à la sécurité nationale Susan Rice.

Il aura aussi des entretiens avec des membres du Congrès et du Sénat, et des dirigeants des partis républicain et démocrate.