Afghanistan: fin de la crise électorale

Accord de partage du pouvoir en Afghanistan: Ashraf Ghani (à gauche)  devient président et Abdullah Abdullah nomme le PM. Copyright de l’image AFP
Image caption Accord de partage du pouvoir en Afghanistan: Ashraf Ghani (à gauche) devient président et Abdullah Abdullah nomme le PM.

Les deux candidats à l’élection présidentielle ont signé un accord en vertu duquel ils vont former un gouvernement d’union nationale.

Sur la base de ce compromis survenu trois mois après l’élection présidentielle, Ashraf Ghani occupe la présidence du pays, tandis que Abdullah Abdullah, son rival, aura des compétences exécutives semblables à celles d'un Premier ministre.

Les deux rivaux sont parvenus à cet accord grâce à une médiation des Etats-Unis d’Amérique.

"Cet accord représente une opportunité importante d'unité et de stabilité accrue en Afghanistan", a réagi la Maison blanche dans un communiqué.

La crise consécutive à la contestation des résultats de l'élection présidentielle d'avril et juin par Abdullah avait entraîné le blocage des institutions afghanes.