Media playback is unsupported on your device

L'invité 08/09/2011

L'organisation panafricaine appelle le nouveau pouvoir en Libye à se désolidariser des exactions commises en Libye contre les populations noires.

L'UA a jusque-là refusé de reconnaître la légitimité du conseil national de transition (organe politique de la rébellion ) mais une vingtaine de pays africains ont reconnu individuellement le CNT.

L'institution appelle à la constitution d'un gouvernement de transition incluant toutes les parties.

Une position reitérée par Jean Ping, le président de la commission de l'Union africaine au micro de Frédéric Castel.