Depuis la fin de la guerre civile en 2003, la déforestation était devenue monnaie courante au Liberia.
Media playback is unsupported on your device

Le Liberia s’oppose à la déforestation

Le Liberia est le premier pays africain à s'engager à arrêter la déforestation en échange d'un plan d'aide au développement, signé mardi à New York.

La Norvège lui versera 150 millions de dollars pour son engagement à ne plus couper ses arbres d'ici 2020.

En vertu de cet accord, la Norvège doit également accompagner le Liberia dans cette démarche en l'aidant par exemple à mieux gérer et contrôler ses espaces forestiers.

Les autorités norvégiennes ont confirmé l’accord lors du sommet des Nations Unies sur le climat.

Dans un pays comme le Liberia qui a désespérément besoin d'argent, le commerce de bois a toujours représenté une source importante d'enrichissement.