Media playback is unsupported on your device

L'invité 15/07/2015 : Pr Abdoulaye Soma

Retour sur cette décision de la cour de justice de la CEDEAO... Elle invalide le nouveau code électoral du Burkina Faso...

Au total, sept partis politiques, dont le CDP Congrès pour la démocratie et le progrès de Blaise Compaoré, avaient attaqué le nouveau code électoral en juin, considérant qu'il violait leurs droits...

En effet le nouveau Code empêche les dignitaires du régime Compaoré de participer à la prochaines présidentielle.

La loi dit-elle être retirée par les autorités de la transition ?

L'analyse du professeur Abdoulaye Soma président de la société des constitutionnalistes du Burkina Faso, joint par Souleymane Issa Maiga