RCA : Jean-Francis Bozizé libéré

Jean-Francis Bozizé Copyright de l’image Google
Image caption Jean-Francis Bozizé, ancien ministre de la Défense, est poursuivi pour détournement de deniers publics et exactions.

L'un des fils de l'ancien président centrafricain, François Bozizé, a été libéré ce mercredi sous caution.

Arrêté vendredi dernier à Bangui, il a été auditionné mardi par un juge d'instruction.

Selon Me Jean-Louis Opalagna, son avocat, la liberté provisoire lui a été accordée, mais il lui est interdit de quitter le territoire centrafricain.

Jean-Francis Bozizé, ancien ministre de la Défense, est poursuivi pour détournement de deniers publics et exactions.

Il est mis en cause dans les violences commises par les miliciens anti-balaka en 2013, lors de l'éviction de son père par la Séléka, une milice majoritairement musulmane.

Après trois ans d'exil au Kenya, Jean-Francis Bozizé, s'est présenté de son propre chef, vendredi, à la Mission des Nations unies pour la RCA, qui l'a ensuite remis aux autorités de la RCA.

Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par la justice de son pays depuis mai 2014.

Jean-Francis Bozizé avait quitté la RCA en mars 2013, après le renversement de son père par la Séléka.

Sur le même sujet

Lire plus