Niger : 30 combattants de Boko Haram tués

la secte islamiste en difficulté dans le lit du lac Tchad
Légende image,

la secte islamiste en difficulté dans le lit du lac Tchad

L'armée nigérienne a annoncé mardi avoir tué 30 combattants de Boko Haram et capturé deux autres lors d'une opération.

La secte Boko-Haram a subi une lourde perte selon le correspondant de BBC Afrique au Niger. Une patrouille mixte de soldats nigériens et tchadiens a tué 30 combattants de cette secte du Nigéria.

Deux d'entre eux ont été capturés d'après le Colonel Moustapha Lédru porte-parole de l'armée nigérienne qui annonce aussi la perte de 5 militaires dans les rangs des forces de défense de son pays.

Six autres militaires sont blessés après cet accrochage et ont dû être acheminés à l'hôpital de la ville de Diffa non loin du théâtre des opérations.

Les échanges de tirs entre les armées nigéro- tchadiennes et les combattants de Boko-haram ont eu lieu ce lundi lors de la fête de tabaski.

L'opération de ratissage qui se poursuit a permis aux armées des deux pays de saisir une importante quantité d'armes et de munitions a ajouté le Colonel Moustapha Lédru.