Décès du dernier roi du Rwanda, Kigeli V

  • Vénuste Nshimiyimana
  • BBC Afrique, Londres
Légende image,

La monarchie fut abolie en 1961 au Rwanda et Kigeli V, qui était en voyage au Congo ne fut pas autorisé par les autorités coloniales à retourner dans son pays.

Le dernier roi du Rwanda, Kigeli V Ndahindurwa, est décédé dimanche dans un hôpital d'Oakton en Virginie (Etats-Unis) à l'âge de 80 ans.

Né Jean-Baptiste Ndahindurwa, en 1936, Kigeli V était arrivé au trône en 1959 au moment où la majorité Hutu revendiquait la fin des inégalités sociales et l'accession du Rwanda à l'indépendance.

La monarchie fut abolie en 1961 au Rwanda et Kigeli V, qui était en voyage au Congo ne fût pas autorisé par le gouverneur belge, M. Jean Paul Harroy à retourner dans son pays.

Débuta alors une longue période d'exil qui le mena notamment en Ouganda, en Tanzanie, et Kenya jusqu'à son départ pour les Etats-Unis où il obtint le statut de réfugié politique en 1992.

Trois rois morts à l'étranger

Depuis l'arrivée au pouvoir du Front patriotique rwandais (FPR) dirigé par Paul Kagame, l'ex-monarque voulait à rentrer au Rwanda mais sa demande est restée vaine.

Le gouvernement rwandais n'a pas encore fait de déclaration suite à la mort de l'ancien souverain, grand maître des ordres dynastiques royaux.

La Maison royale qui a publié un communiqué laconique sur son décès sans préciser les causes de sa mort n'a rien dit sur le lieu où l'ex-roi du Rwanda sera inhumé.

Rappelons que la dépouille de son demi-frère, le Roi Mutara III Rudahigwa qui est décédé à Bujumbura en 1959 dans des circonstances non encore élucidées a été rapatriée et il repose dans le cimetière de Mwima, dans le centre du pays.

Son père, le Roi Yuhi V Musinga, est lui aussi décédé en exil, à Moba, dans l'ex-Congo belge, mais les autorités belges qui l'avaient chassé du trône n'ont pas souhaité son retour.

Le Roi Kigeli V est mort sans laisser de descendance connue.