Congo : un chef de l'opposition

Image caption Selon les militants de l'opposition, le statut de chef de l'opposition devrait revenir au candidat arrivé deuxième à l'élection présidentielle.

Le gouvernement congolais a adopté en conseil des ministres un projet de loi instituant le statut de chef de l'opposition.

Ce statut sera octroyé au leader du parti politique qui aura obtenu le plus grand nombre d'élus à l'Assemblée nationale, après la majorité parlementaire.

Le texte sera examiné par les députés.

La mesure est diversement appréciée au sein de l'opposition.

Certains estiment qu'elle permettre de donner un caractère institutionnel à cette frange de la vie politique en dehors de la majorité.

D'autres dénoncent la démarche unilatérale du gouvernement et estiment que l'opposition avait son mot dire dans l'élaboration du projet de loi.

De l'avis de certains de ses militants, le statut de chef de l'opposition devrait revenir au candidat arrivé deuxième à l'élection présidentielle.

Sur le même sujet

Lire plus