RCA : la Minusca demande une enquête

rca, violences, minusca
Légende image,

Les manifestants qui protestent contre la présence des Forces françaises en RCA

Après les violences entre deux groupes d'autodéfense à Kaga Bandoro, (dans le centre de la Centrafrique), la Minusca souhaite l'ouverture des enquêtes.

La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique a publié un rapport ce lundi sur les affrontements du 12 au 15 octobre dernier entre les factions des ex-Seleka et des Anti-Balaka 10.000 civils sont déplacés de leurs foyers et 130 maisons ont été incendiées".

Face à cette situation, la Minusca a insisté pour que cessent les violences entre groupes armés. Moussa Gassama a ajouté que la Minusca, "une mission civile, n'a pas les moyens de s'interposer lorsque des communautés s'entretuent".