Corneille "s'accroche aux vivants pour raconter les morts".

L'artiste d'origine rwandaise raconte son histoire tragique, ses peurs qui le hantent et ses souvenirs qui l'étripent.