Rebondissement dans l'affaire Kieffer

Face aux accusations d'obstruction au travail de la justice française, les autorités ivoiriennes assurent soutenir la recherche de la vérité. Copyright de l’image AFP
Image caption Face aux accusations d'obstruction au travail de la justice française, les autorités ivoiriennes assurent soutenir la recherche de la vérité.

Un nouveau témoignage, jugé crédible selon les enquêteurs, vient ébranler la mystérieuse affaire Kieffer, toujours irrésolue à ce jour.

Selon la radio française France Inter, un Français qui vit en Côte d'Ivoire a affirmé, devant la justice française, connaître l'endroit précis où repose le corps de Guy-André Kieffer : dans le sous-sol d'une maison au sud d'Abidjan.

Ce témoignage a été recueilli en mai dernier par le juge français, Cyril Paquaux.

''Si ces fait avaient été connus plus tôt, la vérité aurait peut-être pu être connu plus tôt'' a affirmé Bruno Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien à notre correspondante, Valérie Bony.

Face aux accusations d'obstruction au travail de la justice française, les autorités ivoiriennes assurent soutenir la recherche de la vérité.

En effet, au micro de France Inter, Alexis Gublin, l'avocat de Bernard Kieffer (le frère du journaliste disparu), a déploré le blocage des fouilles de la maison dû à l'absence d'autorisation de la justice ivoirienne.

Rappel des faits

  • Guy-André Kieffer est un journaliste franco-canadien qui a disparu mystérieusement en 2004 en Côte d'Ivoire.
  • La dernière fois que le journaliste a été vu vivant, c'était le 16 avril, sur le parking d'un supermarché d'Abidjan.
  • Il enquêtait sur des malversations dans la très riche filière du cacao...
  • ... et accusait l'entourage de Laurent Gbagbo d'être impliqué dans ces malversations.