Sommet de la CEEAC à Libreville

Image caption Ali Bongo Ondimba, le président gabonais

Un sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) s'ouvre ce matin dans la capitale gabonaise. D'importantes décisions sont attendues.

La situation en Centrafrique et les attaques de Boko Haram au Tchad et au Cameroun, des pays membres de la CEEAC, seront examinées durant ce sommet.

Selon Alain-Claude Bilie Bi Nzé, le ministre gabonais de la Communication et porte-parole du gouvernement, le sommet de Libreville sera consacré à la paix et à la sécurité.

L'opposition gabonaise souhaite que les travaux du sommet se penchent également sur la crise postélectorale au Gabon.

Elle veut que les violences qui ont suivi la réélection d'Ali Bongo soient évoquées.

Prennent part à la rencontre les chefs d'Etat de la Guinée Equatoriale, du Rwanda, de la République Centrafricaine, du Tchad et de Sao Tomé et Principe.

Sur le même sujet

Lire plus