Des affrontements en RDC

Des soldats de l'armée congolaise (en photo) s'affrontent souvent avec les miliciens d'un chef coutumier tué en août dernier dans le centre de la RDC. Copyright de l’image AFP/GETTY
Image caption Des soldats de l'armée congolaise (en photo) s'affrontent souvent avec les miliciens d'un chef coutumier tué en août dernier dans le centre de la RDC.

Quatre miliciens ont péri dans des violences, samedi soir, à Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo (RDC).

Les affrontements ont éclaté mardi dans cette localité entre forces de sécurité et partisans du chef traditionnel Kamwina Nsapu, qui a été tué en août dernier par les forces de sécurité congolaises, précise l'Agence France-Presse (AFP).

Les violences de samedi opposaient les miliciens à des soldats et policiers congolais, dans la province du Kasaï.

Depuis lors la mort de Kamwina Nsapu, les provinces voisines du Kasaï sont le théâtre d'incursions meurtrières menées par ses partisans.

Fin septembre, ils avaient pris le contrôle de l'aéroport national de Kananga avant d'être délogés au cours d'affrontements qui, selon différentes sources, ont fait entre 49 et 100 morts.

Lire plus