L'IGAD réunie à Addis Abeba

Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn

Le sommet de l'organisation régionale est-africaine (IGAD) s'est ouvert vendredi, à Addis Abeba, en Ethiopie.

Il se déroule en présence des chefs d'Etat de l'Ethiopie, de la Somalie, du Soudan du Sud, du Soudan et de la République de Djibouti.

Au menu des discussions, la crise qui perdure au Soudan du Sud.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le conflit perdure au Soudan du Sud, malgré la formation d'un gouvernement de transition. Riek Machar (G), le président Salva Kiir (C) et le 2nd Vice President J. W. Igga (G)

Le pays a récemment retiré ses troupes de la mission onusienne au Soudan du Sud, après la mise en cause par l'ONU du commandant du contingent kenyan.

Il s'agit pour les membres de l'IGAD de discuter des moyens de mettre en application l'accord de paix, signé en Août 2015.

Le Premier ministre éthiopien a, dès l'ouverture du sommet, appelé les parties prenantes au conflit à s'engager à mettre un terme aux combats.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, grand absent de ce sommet

Hailemariam Desalegn a également déclaré qu'il espère un prompt déploiement au Soudan du Sud de la force régionale validée par les Nations unies en Août 2015.

Le grand absent de ce sommet est le Kenya, l'un des membres influent de l'IGAD.

La date de l'élection présidentielle en Somalie figurera aussi au nombre des thèmes abordés.

Plusieurs fois reporté, ce scrutin a été fixé au 28 décembre 2016, selon un communiqué publié jeudi soir.

La Somalie est plongée dans une guerre civile depuis la chute du régime du président Siad Barre, en 1991.