Tournant historique en RDC

La République démocratique du Congo est à la croisée des chemins après l'expiration du second mandat du président Kabila. Des évêques catholiques tentent de décrisper le climat politique.

Légende image,

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) organise depuis le 8 décembre des pourparlers entre l'opposition et le pouvoir pour trouver un consensus après l'expiration du second mandat de Joseph Kabila.

Légende image,

L'opposant historique Etienne Tshisékédi dirige l'opposition dite radicale dans les pourparlers

Légende image,

Des femmes congolaises manifestent pour pousser l'opposition et le pouvoir à trouver un accord sous l'égide du clergé

Légende image,

L'ancien allié de Kabila devenu opposant, Moise Katumbi, a été condamné à 36 mois de prison ferme pour la vente illégale d'un immeuble à Lubumbashi en juin 2016

Légende image,

Les 19 et 20 décembre, à l'expiration du mandat de Kabila, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de la RDC faisant plusieurs morts.

Légende image,

Des jeunes membres du mouvement Lucha (Lutte pour le changements) et de Filimbi, engagés pour le départ de Kabila, ont souvent été arrêtés en 2015

Légende image,

Mgr Mosengwo a déclaré, dans son message de Noël, que le fait de prendre le pouvoir par les armes ne justifie pas qu'on ne puisse le quitter que par les armes, appelant ouvertement à un changement en RDC

Légende image,

Joseph Kabila est arrivé au pouvoir après l'assassinat de son père, Laurent-Désiré Kabila, rebelle devenu chef d'État par la force des armes en chassant le dictateur Mobutu Sese Seko en mai 1997.

Légende image,

Joseph Kabila a été élu président en 2006 et réélu en 2011 lors d'un scrutin entaché de fraudes massives. La constitution congolaise lui interdit de se représenter.