Maroc: la fabrication et la vente de la burqa interdites

Copyright de l’image Ulrich Baumgarten
Image caption Interdiction de la confection et la commercialisation de la burqa au Maroc.

Les autorités marocaines ont interdit la confection et la commercialisation de la burqa pour des raisons sécuritaires. Selon la presse locale, le Ministère de l'Intérieur a diffusé une circulaire à ses agents en charge des commerces dans les villes leur demandant de ne plus autoriser la fabrication et la vente des burqas à compter de cette semaine.

Pourtant, aucune annonce officielle ou communication publique sur cette interdiction n'a été faite par ce ministère.

Le Conseil supérieur des Oulémas, une instance officielle chargée d'appuyer la politique religieuse musulmane du pays, ne s'est à ce jour jamais prononcé sur la question de l'interdiction du voile intégral.

Au Maroc, aucune loi n'interdit le port du voile islamique intégral dans des lieux publics, contrairement à la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Burqa ou niqab?

La burqa est à l'origine le vêtement traditionnel des tribus pachtounes en Afghanistan, où il avait été rendu obligatoire par les talibans. Ce long voile, bleu ou marron, couvre complètement la tête et le corps, un grillage dissimulant les yeux.

Au Maroc, c'est le niqab, voile intégral qui ne laisse voir que les yeux, qui est porté par certaines femmes, en particulier dans les milieux salafistes. Cette tenue est davantage répandue dans les régions plus conservatrices du nord du pays.