L'opposant André Okombi Salissa arrêté à Brazzaville

Au Congo, André Okombi Salissa, candidat malheureux à la présidentielle de mars 2016, placé sous mandat de dépôt.

Copyright de l’image Facebook
Image caption André Okombi Salissa a vu son immunité parlementaire levée par l'Assemblée nationale, le 19 janvier dernier

André Okombi Salissa a été écroué avec deux autres co-accusés pour ''détention illégale d'armes et munition de guerre, atteinte à la sécurité intérieure de l'Etat et détournement de deniers publics et complicité".

Son immunité parlementaire a été levée par l'Assemblée nationale, le 19 janvier dernier.

Il a été arrêté le 10 janvier dans les quartiers nord de Brazzaville où il vivait en clandestinité pour avoir refusé de reconnaitre les résultats de la présidentielle.

Sur le même sujet